Nous déterminons…

Pour une Suisse
comme nous la souhaitons.

INITIATIVES EN MATIÈRE D'ARCHIVES (Ayant abouti)

Nous avons été heureux de soutenir ces initiatives. 

Image «Gegen die Verbauung unserer Landschaft  (Landschaftsinitiative)»

Contre le bétonnage de notre paysage (Initiative paysage)

L’initiative paysage met un terme au bétonnage croissant de nos terres cultivées et pose des limites claires au boom de la construction hors zones à bâtir. Elle garantit la séparation nette entre les zones à bâtir et les zones non constructibles.
en savoir plus...

 

Image «Gegen die Verbauung unserer Landschaft  (Landschaftsinitiative)»

Pour l’avenir de notre nature et de notre paysage (Initiative biodiversité)

L’initiative biodiversité demande plus de surfaces et de ressources pour la sauvegarde et le renforcement de la biodiversité. Elle garantit une meilleure prise en compte de la nature, du paysage et du patrimoine bâti.

 

«Initiative pour un frein aux coûts» - Pour des primes plus basses. Frein aux coûts dans le système de santé.

Initiative populaire fédérale «Maximum 10 % du revenu pour les primes d’assurance-maladie (initiative d’allègement des primes)»
Au cours des vingt dernières années, les primes d’assurance-maladie ont plus que doublé. Toutefois, durant cette période les salaires réels et les rentes n’ont guère augmenté. La part qu’elles représentent dans le budget des ménages constitue de ce fait un problème majeur pour de nombreuses personnes. Étant donné que l’assurance de base est financée sur le modèle des primes par tête, tout le monde paie la même prime indépendamment de son revenu : plus elles augmentent, plus elles affectent les personnes aux revenus modestes. En moyenne, les primes s’élèvent actuellement à 14 % du revenu disponible. C’est beaucoup trop !
en savoir plus...

 

«Pour un climat sain (initiative pour les glaciers)»

Le changement climatique menace la civilisation humaine telle que nous la connaissons – dans le monde entier et en Suisse, où la température augmente deux fois plus vite. Les journées de grandes chaleurs entraînent la mort, la disparition des glaciers perturbe le bilan hydrique, les périodes de sécheresse posent des problèmes à l’agriculture, aux animaux, les forêts protectrices sont fragilisées et sur le plateau central, l’épicéa commence à souffrir de la chaleur. Des millions de personnes dans le monde perdent leurs moyens de subsistance et sont forcées de migrer.
Pour éviter ce danger, l’ONU a adopté la Convention de Paris sur le climat en 2015. La Suisse l’a ratifiée avec plus de 180 Etats. L’Initiative pour les glaciers met en œuvre en Suisse, ce qui a été décidé à Paris.
en savoir plus...

Non à l’élevage intensif en Suisse (initiative sur l’élevage intensif)

Des sondages d’opinion démontrent systématiquement que la grande majorité de la population soutient une production de viande respectueuse des besoins naturels des animaux. Cette constatation est en forte contradiction avec le fait que la demande en produits de provenance animale est largement couverte, actuellement, par un élevage intensif d’animaux de rente. Les raisons de ce fort clivage entre l’offre et la demande sont multiples : ils vont d’un manque de connaissances et de prise de conscience au marketing intensif – et sans limite budgétaire – du lobby de la viande, qui perpétue le mythe du « Pays de Heidi ». L’initiative « Pas d’élevage intensif en Suisse » veut l’abolition de ces pratiques.
en savoir plus...

Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac (enfants et jeunes sans publicité pour le tabac)

En résumé, l’initiative a pour but d’empêcher la publicité pour les produits du tabac qui cible les enfants et les jeunes. Concrètement, il faut interdire la publicité pour les cigarettes par voie d’affichage dans les lieux publics de tous les cantons suisses. La publicité au cinéma ou via les petites annonces, le parrainage de festivals et la publicité en faveur du tabac sur Internet doivent aussi être prohibés à l’avenir.
en savoir plus...

«Contre les exportations d’armes dans des pays en proie à la guerre civile (initiative correctrice)»

Pour sauver des vies en favorisant le don d'organes

Chaque année environ 100 personnes décèdent faute d’organes disponibles. Ceci équivaut à 2 personnes par semaine. Plus de 1480 personnes sont actuellement en attente d’un organe au sein de notre population. En disant OUI à l’initiative populaire « Pour sauver des vies en favorisant le don d’organes » vous contribuez à augmenter le nombre de donneurs potentiels en Suisse et à sauver des vies !

Oui à l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine – Oui aux approches de recherche qui favorisent la sécurité et le progrès

Ethique:  Les animaux souffrent et ressentent la souffrance et la douleur. L’être humain et la science abusent de leur pouvoir et de leur supériorité.
Morale: L’être humain est capable de beaucoup de choses. D’où son devoir moral de dédier ses talents à toutes les espèces vivantes..
Raison: les expérimentations animales nous donnent l’illusion d’un faux sentiment de sécurité. La plupart du temps elles ne mènent nulle part et n’apportent ni les solutions ni les qualités requises.
Progrès: les expérimentations animales entravent le progrès. L’exécution entêtée des tests est  justifiée d’une part par l’achèvement d’un projet en cours et  de’autre part par l’obligation d’exonération de responsabilité des fabriquants. La situation dans les laboratoires  de recherche a peu à voir avec la réalité.
Logique: Quand on veut, on peut. Aujourd’hui il existe des alternatives et de meilleures possibilités pour parvenir aux conclusions requises.

en savoir plus...