Image Maximal 10 % des Einkommens für die Krankenkassenprämien (Prämien-Entlastungs-Initiative)

Oui pour les rentes AVS et AI exonérées d'impôt

(Initiative populaire fédérale)

La demande n'est pas nouvelle. Déjà ancien conseiller national Hans Kaufmann 2010 et Yvette Estermann, conseillère nationale 2013 a tenté de rendre la rente AVS non imposable. Malheureusement, sans succès.

«La politique a échoué, maintenant, c'est au peuple de décider», a déclaré Yvette Estermann lors de la conférence de presse au Centre des médias de Berne sur l'initiative populaire.

Bien que le coût de la vie et les primes d'assurance maladie augmentent, - et dans certains cas, les impôts et les taxes, les salaires et les pensions restent plus ou moins les mêmes. Pas de problème, - dit l'État. Ceux qui ne peuvent pas se débrouiller avec leurs revenus ont la possibilité de bénéficier de réductions de primes ou de prestations complémentaires.

C'est indigne ! Les gens d'ici ont travaillé et payé des impôts pendant des décennies. Lorsqu'ils vieillissent ou même tombent malades, ils doivent demander de l'aide à l'État. Ce n'est pas possible !

Le Conseil fédéral et le Parlement sont prêts, de transférer plus d'un milliard à l'UE pour aider les anciens pays de l'Est «remettre à neuf». Bien que ces derniers affichent souvent une croissance économique supérieure à celle de la Suisse !

L'initiative populaire «OUI, aux rentes AVS et AI exonérées d'impôts» veut changer cela. La propre population âgée, qui joue un rôle décisif dans la prospérité actuelle, devrait être soulagée.

Mais qui souffre le plus, lorsque la situation économique se détériore ? Les rentiers de l'AVS et de l'AI ! C'est pourquoi nous devons prendre des précautions dès maintenant.

 

Les principaux arguments...


79727694 s

FAUX!
Le coût de la vie et les primes d'assurance maladie augmentent - les salaires et les pensions restent à peu près les mêmes.


79727694 s

INVALIDE !

Toute personne ayant une pension trop faible sera expulsée vers les prestations complémentaires.

Arguments, questions et réponses, mythes

Des économies d'énergie ? Des baguettes !

Une étude comparative aux États-Unis n'a pu prouver aucun effet d'économie. En 2008, une comparaison a été faite sur la consommation d'électricité de près de 224 000 ménages dans l'État de l'Indiana, où l'heure d'été n'a été introduite qu'en 2006. Le résultat de cette comparaison : La consommation d'électricité a augmenté de 1 % dans les années qui ont suivi l'introduction de l'"heure d'été". Bien que les économies aient été moins importantes au printemps, c'est-à-dire peu après le passage à l'"heure d'été", elles" l'ont été également au cours de cette période". Cependant, celles-ci ont été à nouveau "consommées" et dépassées par une consommation d'électricité beaucoup plus élevée à la fin de l'été et en automne. Un autre facteur qui a annulé les économies et même ajouté ce 1 % était l'augmentation des besoins en chauffage aux premières heures du matin (on se levait une heure "trop tôt") et une utilisation plus longue de la climatisation les jours de grande chaleur (on se couchait une heure "trop tard").

Dans l'ensemble, la facture d'électricité de la population de l'Indiana a augmenté de 8,6 millions de dollars par an. Selon les recherches des auteurs de ce rapport, il y a eu 1,6 à 5,3 millions de dollars supplémentaires en dommages environnementaux directement liés au passage à l'heure d'été. Pour plus d'informations sur cette étude, veuillez consulter le site Daylight Savings Time. Le "Handelsblatt" a également fait état de ces travaux à l'adresse Le passage à l'heure d'été augmente la consommation d'énergie.

De : Abolition du changement d'heure ! par René Gräber, 24211 Preetz  (https://www.zeitumstellung-abschaffen.de/)

"De belles et longues soirées d'été" - Quoi ?
Pourquoi s'accrocher au changement d'heure ?
Le rêve d'un "été sain".
Conclusion

Texte d'initiative

La Constitution1 est modifiée comme suit :

Art. 111, al. 1bis

1bis Lorsqu’une personne perçoit une rente de l’assurance-vieillesse, survivants et invalidité fédérale et que son revenu annuel ne dépasse pas 72 000 francs, cette rente est exonérée d’impôt.

Publiée dans la Feuille fédérale le 24.09.2019
Expiration du délai imparti pour la récolte des signatures: 04.06.2021

Cette initiative a été lancée par les membres du comité suivants (nom de famille dans l'ordre alphabétique)

Image

Estermann Yvette, Kriens
Nationalrätin 
 
(Web-Seite)

Image

Frischknecht Martin, Forst
 
 
(Web-Seite)

Image

Frischknecht-Hasler Katharina, Forst
 
 
(Web-Seite)

Image

Keller Roland, Basel
 
 
(Web-Seite)

Image

Schöni Daniel, Benzenschwil
 
(Web-Seite)

Image

Schöni Roland, Gsteigwiler
a. Kreisrichter suppl.
 
(Web-Seite)

Image

Schöni Theres, Benzenschwil
 
 
(Web-Seite)

Cette initiative est soutenue par les organisations suivantes :

Opinions sélectionnées de la population et de la politique

Médias